Thématique : 
Tags : 
Couteau
sécurité
outil

Dès le premier niveau de plongée, le moniteur nous parle du couteau qu'il est indispensable d'avoir "au cas où".

 

Au cas où quoi? Prédateur marin comme dans les films?

Et puis quoi comme couteau? Celui de Rambo fait l'affaire ou pas?

 

 

 

 

Le couteau sert à quoi?

Le couteau ou en général l'outil coupant (car on verra que ce n'est pas tout le temps un couteau) sert à de multiples choses en plongée. 

 

Premièrement et principalement en sécurité si jamais vous êtes pris dans un fil ou un filet.

Il y en a plein sur les épaves et il est très facile, quand la visibilité est médiocre et le courant important, de se prendre dedans. 

Rassurez vous, c'est la pluspart du temps juste désagréable: la palme est prise, vous faites signe à votre binome qui vous aide à vous dégager sans même utiliser son couteau.

Mais malheureusement cela peut être plus grave si votre binome est éloigné ou si vous bougez un peu et que vous commencez à vous emmelez la robinetterie. Et là votre binome ou vous même devez impérativement bien réagir avec l'outil adéquate et placé au bon endroit. 

 

Autre exemple, le parachute et son fil qui a une facheuse tendance à s'emmeler. Si le fil commence à se prendre dans votre gilet et que vous êtes en pleine eau, un coup de couteau (dans le fil pas le plongeur) et vous voilà libéré. Votre binome largue son parachute et vous faites vos paliers en sécurité, signalés au bateau.

 

Deuxièmement, pour bricoler. Rien de merveilleux mais il arrive régulièrement de bricoler avant et après la plongée (parachute, fil qui dépasse, étiquette qui gène...) ou tout simplement de se faire un casse croute. 

 

Donc le moniteur à raison, il vous faut un outil coupant.

 

OU LE METTRE?

 

 

 

 

 

Avant même de se poser la question de quel outil coupant choisir, il faut se poser la question de où vous allez le mettre. Car le meilleur couteau du monde s’il n'est pas accessible le jour où vous en avez besoin ne sert à rien. 

 

 

La notion de triangle de sécurité est importante. Il représente la zone sur le corps la plus accessible par le plongeur. C'est donc l'endroit idéal pour fixer les éléments de sécurité indispensables : outil coupant et octopus.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A la cheville

A l'ancienne. C'est le seul moyen d'avoir un grand couteau mais il est à l'endroit le moins accessible car le plus éloigné des mains, et en plus c'est l'endroit qui s'accroche le plus. (on fait plus attention à sa tête qu'à ses palmes) Donc pas conseillé.

 

A la cuisse

C'est beaucoup mieux qu'à la cheville car plus accessible. Il permet de fixer un grand couteau, cisaille ou autre sans gêner le buste du plongeur souvent chargé. 

 

Sur le gilet

Une des meilleures solutions.

Sûre ou bien dans la poche, à la ceinture, sur le direct sytème... A vous de choisir.

 

Au poignet

Toujours visible et très accessible, mais uniquement d'une main. Bonne solution pour un petit outil coupant de type coupe fil. En redondance.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

QUOI CHOISIR?

Il existe une multitude d'outils coupant de tout genre, et tous ne servent pas à la même chose. Dur de choisir surtout que les prix grimpent vite. 

 

 

 

Les couteaux traditionnels

 

 

 

 

 

De différentes tailles, ils ont quasiment toujours une lame lisse, une lame dentelée pour les cordages et matières fibreuses et un coupe fil (rarement efficace). Lame pointue ou plate (ce qui évite les blessures et sert de tournevis)

Pensez à vérifier que le couteau que vous avez choisi s'adapte à l'endroit où vous avez choisi de le fixer.

Les couteaux nécessitent d'avoir les deux mains de disponible pour couper le fil, et attention de ne pas se blesser dans la précipitation. A prendre en considération.

 

 

 

 

 

 

 

 

Les couteaux pliants

 

 

 

 

 

 

 

Compacts et pratiques, ils se glissent dans une poche. Pas très rapide à mettre en œuvre, associés avec un coupe fil ils peuvent permettre d'avoir une lame au cas où il serait nécessaire de couper quelque chose qu'un coupe fil ne pourrait pas faire.

 

 

 

 

 

 

 

 

Les cisailles et cisailles/couteaux

 

 

 

 

 

 

La cisaille permet de couper facilement et d'une seule main les fils et filets pas trop gros. Moins polyvalent mais plus efficace.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les coupes fil

 

 

 

 

 

 

 

Extrêmement efficace, même d'une seule main sur les fils et filets. Très compacts et économiques il peuvent être un excellent complément d'un couteau. Presque aucun risque de blessure.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

CONCLUSION

Nous vous conseillons de bien réfléchir lors de l'acquisition d'un outil coupant, puis de l'essayer en piscine ou en mer sous la supervision d'un camarade car c'est en pratiquant que l'on acquiert les automatismes qui pourront vous permettre de bien réagir le jour où vous en aurez besoin.

 

N'hésitez pas à venir au magasin, nous vous conseillerons et nous vous aiderons à choisir et fixer votre outil coupant.